Jamais 2 sans 3 ?

Publié le par Erwan Desbois

Lors des 2 dernières éditions du Festival de Cannes, la Palme d'Or a été attribuée à un film présenté dès le premier jour de la compétition : Le vent se lève en 2006 et 4 mois, 3 semaines et 2 jours en 2007. Si l'on en croit les avis élogieux qui ont accompagné la projection ce jeudi du documentaire d'animation israélien Valse avec Béchir, où le réalisateur Ari Folman replonge dans ses souvenirs de soldat d'occupation au Liban en 1982, alors qu'il n'avait que 19 ans et que des massacres de palestiniens se déroulaient tout près avec l'assentiment de l'armée israélienne. Engagement politique + originalité formelle : un autre film parviendra-t-il à trouver un meilleur mélange d'ici dimanche prochain ?


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article