Lost : fin de la saison 4

Publié le par Erwan Desbois

Le cliffhanger de la saison 4, parfaite de bout en bout (on peut le dire maintenant), nous laisse donc sur un délicieux goût d'inachevé. Bien sûr, des réponses sont données, des segments narratifs sont clos, et des séquences à émotions fortes - séparations et réunions, temporaires ou définitives - viennent épicer le tout. De plus, la volonté de doubler la durée de ce dernier épisode de la saison se justifie entièrement, car elle permet à chaque personnage (et ils sont de plus en plus nombreux, et de plus en plus éclatés entre divers lieux et temps) d'avoir "sa" scène situant ses enjeux propres au sein du grand tableau.


Mais surtout, la structure particulière de cette 4è saison, avec le tremblement de terre causé par le passage aux flash-forwards, met encore plus en lumière le mode opératoire vicieux des cerveaux Carlton Cuse et Damon Lindelof. Chaque saison part d'une situation initiale en apparence très carrée, très nette, puis chaque épisode vient méthodiquement, discrètement, retirer un ou plusieurs boulons qui tiennent l'édifice en place. Il ne reste plus lors de l'épisode final qu'à donner la pichenette qui vient tout renverser. La saison 1 évacuait ainsi les naufragés de la plage, la 2 explosait leur bunker, la 3 brisait leur isolement apparemment infini... Toujours plus perverse, la 4 annule purement et simplement sa promesse initiale de sortie de l'île. Et pas d'un seul coup brutal : insidieusement, sur la durée, en piégeant les héros dans un labyrinthe aux frontières invisibles et aux règles qui les dépassent. Vivement la saison 5 !


Enfin, un mot sur LA scène de cet épisode (de cette saison, de la série toute entière ?) dans laquelle Ben déplace l'île ainsi qu'il lui a été demandé. D'un moment casse-gueule et ultra-attendu, les scénaristes ont su tirer une scène magistrale, formellement superbe (la série est déjà globalement au-dessus du lot en termes de mise en scène, mais elle atteint là des sommets), d'un onirisme flamboyant. Un immense moment de série TV.

Publié dans séries TV

Commenter cet article