Tetro est un excellent film…

Publié le par Erwan Desbois

…et il est maintenant disponible dans un très bon DVD – enfin, surtout si l’on se procure l’édition spéciale Fnac qui contient en bonus supplémentaire la masterclass donnée par Francis Ford Coppola à la Fnac Montparnasse peu avant la sortie du film en salles. Les compléments de base qui accompagnent le long-métrage sur le premier disque sont eux aussi bons : les petits modules consacrés au directeur de la photographie et au compositeur de la musique sont ainsi très agréables à suivre, car ils nous offrent une vision éclairante non seulement du travail de ses deux hommes mais aussi de la passion qui les anime et du plaisir qu’ils tirent à réaliser leur contribution au film. On découvre l’humain derrière la fonction.

vlcsnap-2010-07-19-20h06m12s77

Le troisième bonus traite de la même manière des scènes de ballet incluses dans Tetro, mais depuis le point de vue extérieur de Coppola au lieu de celui de la chorégraphe ou de l’infographiste créateur des décors en images de synthèse de ces scènes. C’est donc un avant-goût de ce que propose la masterclass du second DVD : la valeur précieuse du discours du cinéaste sur son art, dans les détails de sa fabrication au quotidien – dans le bonus sur le ballet, Coppola explique le processus global de composition de ces séquences à partir des apports de chacun, qu’ils soient chorégraphe, danseurs, infographistes, monteur… – comme dans sa conception et son évolution d’ensemble. Au cours de cette rencontre Coppola discute trois-quarts d’heure, régulièrement en digressant par rapport aux questions qu’on lui pose mais sans jamais oublier au passage d’y répondre ; il pourrait parler trois ou quatre heures de la sorte que ça ne serait un souci ni pour lui ni pour nous. Quand il parle de ses propres expériences passées, c’est toujours en en tirant une leçon de production (ses premiers boulots sur les films low cost de Roger Corman) ou de réalisation (la créature Apocalypse now qui échappa à tout contrôle en cours de tournage). Quand il évoque le futur, ses prédictions peuvent paraître extrêmes et/ou discutables – l’idée des films modifiés en direct pendant la projection par le réalisateur – mais elles enrichissent assurément la réflexion. Et l’homme ayant eu raison par le passé, quand il annonçait la révolution digitale et la malléabilité des images et des sons via la postproduction, la prudence est de mise avant de juger hâtivement ses propos…

vlcsnap-2010-07-19-20h04m04s102

Pour retrouver la critique de Tetro, c’est par ici.

Publié dans bonus dvd

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article